Urgences

Urgences Santé

SAMU : 15

Pompiers : 18
CPI Biozat :
Chef de centre : Lieutenant Eric VACHER

Police : 17

Gendarmerie : 04 70 90 87 09

Pharmacie de garde : 3915

Centre Hospitalier de Vichy : 04 70 97 33 33

Disparition d’un enfant : 116 000

Enfance maltraitée : 119

Centre anti-poison : 04 72 11 69 11

Numéros utiles

Eau (SIVOM Sioule & Bouble) : 04 70 90 02 89
Dépannage Electricité (Enedis) : 09 72 67 50 03 (7j/7 et 24h/24)
Dépannage Téléphone : 3900 (7j/7 et 24h/24)
Ordures Ménagères (SICTOM Sud-Allier) : 04 70 45 51 67
Communauté de Communes : 04 70 90 10 38
Trésorerie de Gannat  : 04 70 90 02 36
Ecole de Biozat  : 04 70 56 51 29

Fourrière

La commune de Biozat dispose des services de la Fourrière Animale de GERZAT dans le Puy de Dôme.

Dans quels cas utiliser ces services ?

  • Divagation d’animaux errants, agressifs, dangereux ou blessés

Procédure exclusivement réservée aux collectivités locales conventionnées (cas de la Mairie via la Communauté de Communes de Gannat) et aux services donneurs d’ordres référencés par les communes (gendarmerie, pompiers, élus)

Donc, en cas de besoin, CONTACTER LA MAIRIE !

Aucune demande d’intervention de particulier ne sera prise en compte par la fourrière !

Pour information : La fourrière de Gerzat (Champ Clos, 63360 Gerzat – Tel : 04 73 25 16 30) est ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Action sociale

 Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est un Etablissement Public, administré par un Conseil d’Administration de 13 membres, présidé par le maire. Il est chargé de mettre en oeuvre la politique sociale déterminée par les élus et d’évaluer régulièrement les besoins sociaux de la population.

Composition du Centre Communal d’Action Sociale  :
Président : Noëlle SEGUIN (maire)

Membres élus Membres extérieurs
Jean-Paul CHEVALIER Monique BOISSIER
Sylvie DUTOUR Charles FABVIER
Yasmine GENEBRIER Michèle JANNIN
Philippe GERBE Jean-Pierre LAURENT
William GUILLAUMONT Françoise LAVEDIOT
Sébastien RIGAUDIAS Evelyne ROUSSET

* Des actions orientées vers les personnes âgées, avec :

– le repas du 1er mai offert par le CCAS à tous les habitants de Biozat à partir de 65 ans (avec la participation du Comité des Fêtes). Le conjoint ou accompagnant de la personne âgée de 65 ans est également invité.

les colis de Noël, pour les personnes en maison de retraite,

1er-mai-2016

les dons de Noël, pour les personnes seules âgées d’au moins 70 ans et pour les couples dont l’un des membres a au moins 80 ans.

Colis et Dons ont actuellement une valeur de 25 €.

don-ccas-aux-jeunes

* Une action orientée vers les jeunes (à compter de la fin d’année scolaire 2016), avec un bon d’achat de 25 € pour les jeunes éléves de l’école de Biozat et domiciliés sur la commune qui partent en classe de 6ème.

* Des actions d’aide facultatives, suit à des demandes ponctuelles et après enquête sociale.

* La possibilité de portage de repas par le CCAS de Gannat pour les personnes âgées de plus de 60 ans. 

Livraison de repas froids, pour permettre de fournir les repas à l’avance les dimanches et les jours fériés.
Livraison tous les jours sauf le dimanche ou jours fériés (livraison la veille). Pas d’obligation dans le temps. Les repas peuvent être livrés pour quelques jours ou pour le mois. Pour s’inscrire, appeler le CCAS de Gannat 3 jours à l’avance.

Contact CCAS Gannat : Mme DESNAUD au 06 88 84 59 20

Démarches administratives

A noter !
Arrêt de la délivrance des cartes nationales d’identité par la Mairie.
Désormais, vous devez vous adresser soit à Gannat soit à Vichy, les 2 communes habilitées les plus proches de l’arrondissement de Vichy.

Pour vous aider, voici quelques informations utiles :

Document Pièces à fournir

Carte nationale d’identité

– Ancienne carte
– Extrait acte de naissance si carte périmée depuis + d’un an ou si 1ère demande
– 2 photos d’identité récentes et identiques
– 2 justificatifs de domicile (EDF, tel, eau, de moins de 3 mois
– copie livret de famille
Pour les mineurs  : copie de la pièce d’identité des parents. Si divorce, jugement de divorce notifiant le droit de garde de l’enfant.
Pour les enfants majeurs domiciliés chez leurs parents  : attestation d’hébergement et copie de la pièce d’identité recto verso de l’hébergeant.
Si perte ou vol, timbre fiscal de 25

Passeport Vous adresser aux mairies de Cusset, Vichy ou St-Pourçain, mairies les plus proches de votre domicile, désormais habilitées à établir un passeport biométrique.

Carte grise

Désormais, uniquement par internet !

ATTENTION !

SEUL SITE OFFICIEL  : https://ants.gouv.fr

– Certificat de vente
– Demande d’immatriculation
– Carte grise
– 2 justificatifs de domicile (EDF, tel, eau, de moins de 3 mois)
– Pièce d’identité
– Chèque à établir à l’ordre de la Régie de Recettes – Sous-Préfecture de Vichy (montant selon la puissance du véhicule)
Pour les majeurs domiciliés chez leurs parents : attestation d’hébergement et copie de la pièce d’identité recto verso de l’hébergeant

Si changement de nom  : copie livret de famille
– Seulement copie de la carte grise lors d’un changement de domicile sur une carte grise avec nouvelle immatriculation type AB – 123 – AA

Recensement citoyen

Durant le mois du 16ème anniversaire.
Pièce d’identité
Livret de famille
Justificatif de domicile

Procuration Elections

S’adresser à une gendarmerie ou commissariat qui enregistrera votre demande. Vous munir d’une pièce d’identité et des coordonnées (nom-prénom, date et lieu de naissance) du mandataire qui doit impérativement être inscrit sur la liste électorale de la commune.

 

Historique/Patrimoine

Le nom de Biozat viendrait du celte « Bol » : Boule ou Borne ou du latin « Bellicum » et du suffixe gallo romain « at » de « acum » signifiant Domaine.

Préhistoire et Antiquité

Les hommes s’installent sur ce territoire, dès l’âge de bronze (-1800 à -700). Un léger relief situé au nord de la commune indique une présence gauloise, caractéristique d’un oppidum (lieu fortifié établi sur une hauteur).
Après la conquête romaine, la population se fixe à l’emplacement du bourg actuel. Une borne milliaire plantée sous le règne de César, indique la dix septième lieue à partir de Clermont (capitale des Arvernes).

carte-voies-romaines

Carte des voies romaines (Histoire de l’Auvergne – Pierre Charbonnier – Editions De Borée)

borne-milliaire Borne milliaire en l’honneur de l’empereur Hadrien (120-121)

 Moyen-Age

Au cours du Xème siècle, trois châteaux à motte contrôlent l’espace. A la fin du XIème siècle le bourg dénommé BAIZAC, jouxte l’Auvergne et le Bourbonnais. Château à motte : le château constitue la base matérielle du pouvoir du seigneur. Il lui permet de tenir tête à un éventuel agresseur et d’autre part d’offrir à ses sujets un espace de refuge. Le château seigneurial du Xème siècle. se présentait sous la forme d’une tour en bois juchée sur une motte, élévation artificielle de 6 à 10 m de haut avec au sommet une superficie de quelques dizaines de km2. La motte est entourée de fossés. Une basse cour lui est adjointe, entourée elle aussi d’un fossé avec une palissade sur le talus formé par la terre extraite du fossé. Ce type de fortification est assez bien représenté dans notre région : à Biozat, on ne compte pas moins de 3 mottes. 

carte-auvergne-seigneuriale Carte de l’Auvergne seigneuriale au XIème Siècle (Histoire de l’Auvergne par Pierre Charbonnier – Editions de Borée p 170

 XIIème siècle

La construction de l’église romane permet un certain développement en périphérie. Rappels historiques et architecturaux :

Chapiteaux XIIème siècle. caractéristiques de l’art roman de cette époque, consacrés à l’instruction des fidèles et ayant plusieurs symboles : immortalité (chapiteau corinthien décoré de feuilles d’acanthe), partage et communion eucharistique (chapiteau montrant deux griffons – lion ailé à tête d’aigle – buvant dans une coupe, chapiteau

condition humaine (chapiteau avec 2 porteurs de moutons) ou encore la luxure (hommes chevauchant un bouc).

 – Fonts baptismaux entre le XVe et le XVIème siècle  : Il s’agit d’un bloc en pierre de forme cubique ayant très certainement dû servir de socle pour recevoir une croix de peste.

 – Abside, montrant le Christ en majesté

abside

et Absidiole sud dédiée à la Vierge, dont les peintures sont datées du XVème siècle

absidiole-sud

annonciationStatue de l’Annonciation au pupitre (début XVIIème siècle en bois polychrome 

 

 

stsymphorien

Saint-Symphorien quelque peu tombé dans l’oubli ?
Combien de Biozatois savent aujourd’hui que Saint-Symphorien est le saint patron de notre commune ?
Fêté par l’Eglise le 22 août, cet hommage ne connaît plus, bien entendu, les fastes du passé. Il se limite aux quelques fidèles de l’Eglise qui assistent à la célébration le dimanche (plutôt le samedi, aujourd’hui) de la fête patronale. Nous vous invitons à revenir sur l’histoire de ce martyr et sur le passé à Biozat. 

Statue de Saint-Symphorien XVIème siècle

Symphorien : du jeune chrétien… 
Symphorien dont le nom signifie « Celui qu’on porte avec soi » ou « Celui qui nous porte avec lui », c’est-à-dire quelqu’un dont la présence est bienfaisante, est né à Autun (Saône et Loire) de parents nobles, FAUSTUS et ANGUSTA, autour de l’an 160. Il reçoit une éducation chrétienne qui en fait un solide croyant. Sa grande intelligence lui permet de faire des études très sérieuses. En l’an 180, l’occupation romaine, par un édit de l’empereur Marc-Aurèle, fait annoncer publiquement que le christianisme est proscrit en Gaule, et que quiconque serait convaincu de ne pas adorer les dieux de l’empire (Apollon, Diane, Cybèle) paierait de sa tête une audace, regardée comme une rébellion et un sacrilège. Il ne s’agissait pas de vains mots puisque Symphorien va en être l’illustration ! Certains chrétiens sont en effet découverts et mis à mort. Symphorien les admire. Il a environ 20 ans. Au mois d’août 180, une fête est organisée en l’honneur de Cybèle, la mère des dieux et déesse de la fécondité, très vénérée à Autun. Symphorien refuse de se prosterner devant le char avec la statue de l’idole et se moque haut et fort de ce cortège de païens. Symphorien est aussitôt arrêté et traîné devant le tribunal du consulaire Héraclius. Il confesse sa foi chrétienne et refuse de se rétracter. Il est alors flagellé et mis en prison. Après le délai légal, considérablement affaibli, il est de nouveau conduit au juge. Second interrogatoire : ni promesses ni menaces n’ébranlent le jeune homme, qui est finalement condamné à mort. Sa mère, du haut des remparts, l’exhorte à rester fidèle jusqu’au bout. Symphorien est amené hors de la ville et décapité le 22 août de l’an 180, d’où la célébration de sa fête ce jour-là (même si la fête est supprimée dans le calendrier officiel de Rome depuis 1969…). 

…au Saint Martyr
Vers 450, l’évêque d’Autun fit ériger une basilique sur le lieu du martyre de St. Symphorien. Celui-ci devient alors l’objet d’un culte important qui, pendant l’époque des Mérovingiens, s’étendra à toute la France, avant de gagner la Belgique et l’Allemagne. Saint Symphorien était alors considéré comme un saint national, à l’instar de St. Denis et de St. Privat. Aujourd’hui, St. Symphorien est encore vénéré dans de nombreuses cathédrales, églises et monastères en France, surtout dans le diocèse d’Autun. On ne compte pas moins de 17 églises ou basiliques qui portent le nom de St. Symphorien, auxquelles s’ajoutent 27 communes de France, sans oublier le stade du Football Club de Metz ! Le martyre de St. Symphorien a été beaucoup représenté. On peut citer le célèbre peintre Ingres, qui peindra le Martyre de St-Symphorien pour la cathédrale d’Autun en 1834. Pas très loin de chez nous, dans le Puy de Dôme, le village de Neuville, qui a aussi son église St. Symphorien, possède un retable représentant le martyre de St. Symphorien. Notre propre église possède également une statue de St-Symphorien (malheureusement à l’abri des regards… et des voleurs) qui a été exposé au musée de Moulins en 2009. 

Saint-Symphorien : celui qui soigne les yeux
L’Histoire raconte, qu’avant de décapiter St-Symphorien, on lui aurait fait dévorer le visage par des insectes et des scorpions. Ainsi, pour être délivré d’un insecte entré dans l’oeil, il serait bon d’invoquer St Symphorien. D’autres variantes existent, notamment à Biozat. Les personnes souffrant des yeux se rendaient à l’Eglise et demandaient au prêtre que leur soient présentées les reliques du saint. Une personne, souffrant de la maille, (tache ou petite peau qui apparaissait sur la prunelle des yeux (définition dictionnaire universel) – sans doute notre cataracte d’aujourd’hui ?- qui gênait évidemment la vue, aurait été guérie par St. Symphorien (témoignage d’une Biozatoise). Cette guérison serait intervenue au cours du siècle dernier. Les reliques de St. Symphorien sont aujourd’hui au Musée de Gannat.

Et les rhumatismes ?
Dans le département de Charente Maritime, la commune de La Gripperie-Saint-Symphorien possède une fontaine des miracles à proximité de l’Eglise St-Symphorien, réputée guérir les rhumatismes. A partir du XVIème siècle et jusqu’en 1914, de très nombreuses personnes y venaient en pèlerinage des communes alentour et même de Rochefort et de Marennes. Au soir du 22 août, fête du saint patron, les eaux bouillonnaient, dit-on et, autour d’elles, se pressaient les malades et les paralytiques. 


procession

 Procession de Saint-Symphorien – août 1946 – à Biozat, avec l’Abbé Perrin
Les jeunes hommes (souvent les conscrits) se faisaient un honneur de porter Saint- Symphorien en procession jusqu’à la Croix Mocat. Les premiers raisins rouges étaient déposés sur ses épaules pour l’honorer. Et enfin, dans un tout autre registre, un dicton du calendrier lunaire déclare : « Belettes blanches de la St-Symphorien, Annoncent que l’hiver est en chemin ». Donc, le 22 août, n’oubliez-pas d’avoir l’oeil !!! 

Et enfin, pour terminer, une photo de notre église telle qu’elle est aujourd’hui. eglise-site